Pilier 3a – plutôt une solution de banque ou d’assurance? 

 

Les solutions de prévoyance pour la vieillesse sont plus nombreuses que les étoiles dans le ciel et en tant que client, il n’est pas toujours facile d’avoir du recul. Mais pour pouvoir réaliser ses rêves avec le pilier 3a même après le départ à la retraite, il est nécessaire de choisir la bonne solution individuelle suffisamment tôt.

Voir clair dans la jungle de la prévoyance

Il est possible d’épargner pour la retraite tout en réalisant une économie d’impôts, dans le cadre du pilier 3a aussi bien avec une solution bancaire qu’une solution d’assurance. De surcroît, les possibilités de retrait de l’avoir de prévoyance lié sont tout aussi limitées par le législateur auprès d’une banque que dans le cadre d’une solution d’assurance. Mais quel modèle convient à qui?


Economie d’intérêts

Auprès des banques, le taux d’intérêt varie en fonction du contexte monétaire pour le compte du pilier 3a. Les comptes du pilier 3a bénéficient souvent d’intérêts préférentiels plus favorables que le taux d’un compte d’épargne. Dans le cadre d’une assurance-vie classique, le taux technique est défini à la conclusion du contrat et ne change plus jusqu’à son expiration. Quiconque conclut actuellement une assurance-vie classique dans le pilier 3a recevra un taux d’intérêt technique faible. Aussi les compagnies d’assurance-vie proposent-elles d’autres solutions telles que les assurances liées à des fonds, liées à un indice ou hybrides. De tels instruments associent la couverture contre le risque au placement de capitaux. Dans le cadre de solutions d’assurance classiques, les clients bénéficient d’excédents d’assurance liés à l’évolution positive des affaires, outre les intérêts. Cet aspect est redéfini chaque année et ne peut être garanti.

Epargne-titres

Dans le cadre des solutions aussi bien de banque que d’assurance, il est possible d’investir l’épargne du pilier 3a dans des valeurs mobilières. A cette occasion, les fonds 3a épargnés sont investis dans des fonds de placement (solutions de banque et d’assurance) ou des produits structurés (solutions d’assurance uniquement). Plus la part en actions est élevée, plus les gains de cours potentiels sont importants. En raison de la volatilité supérieure propre à une quote-part d’actions élevée, le risque de pertes de cours augmente également.

Quelles sont donc les différences entre une solution de banque et d’assurance?

 

Prévoyance de vieillesse et couverture avec une assurance-vie:

L’épargne du pilier 3a via une solution d’assurance s’accompagne toujours, au moins, d’un risque biométrique tel que l’incapacité de gain et/ou le décès. C’est-à-dire que le risque de décès et/ou d’incapacité de gain est assuré, en plus de l’épargne. En ce qui concerne la part d’assurance, une partie de la prime est utilisée pour couvrir les risques et l’autre partie vient grossir l’épargne – après déduction des frais de gestion. En fonction de la solution d’assurance, soit l’épargne est rémunérée par un taux d’intérêt technique uniquement, soit des placements en fonds sont effectués. Des déclinaisons de cette approche sont également possibles, avec des produits d’assurance-vie qui garantissent un capital en cas de vie de 80%, par exemple. De telles stratégies sont normalement déployées au moyen de produits de placement structurés et s’accompagnent de coûts supplémentaires pour la garantie. Dans le pilier 3a, les assurances-vie peuvent être financées à l’aide de primes périodiques ou d’un dépôt unique. La plupart du temps, l’échéance du contrat est très longue (jusqu’au départ à la retraite) et des coûts supplémentaires peuvent être imposés en cas de résiliation prématurée.

 

Flexibilité et transparence des coûts avec une solution bancaire:

Quiconque possède son pilier 3a dans une solution de compte ou de titres doit redéfinir chaque année le montant à verser (à hauteur du maximum autorisé par la loi). Il n’existe pas à cet égard de dépôt minimum, des versements à partir de CHF 1.– sont possibles. De plus, le transfert d’une solution de compte à un dépôt de titres, ou vice versa, peut être effectué à tout moment. De même, la stratégie de placement peut être modifiée en cours d’année. Dans le cadre d’une solution bancaire, plusieurs comptes ou dépôts du pilier 3a peuvent être ouverts. Une telle approche permet de bénéficier d’avantages fiscaux lors du retrait.

Quelle est la meilleure solution? Le pilier 3a auprès d’une banque ou d’une compagnie d’assurance?

 

Quiconque souhaite investir de manière économique tout en conservant une flexibilité complète en matière de versements sera probablement mieux servi par une solution bancaire. Pour les personnes qui recherchent plus de sécurité, et notamment la couverture des survivants en cas de décès, une solution d’assurance est peut-être mieux adaptée. Dans un cas comme dans l’autre, il est important de connaître parfaitement la situation individuelle et de considérer les avantages et inconvénients des solutions.

 

 AvantagesInconvénients
Solution bancaire
  • Epargne flexible
  • Transparence en matière de coûts
  • Option économique
  • Epargne sous forme de titres possible
  • Résiliation / transfert possible sans problème
  • Pas de libération du paiement des primes en cas d’incapacité de gain
  • Pas de rente en cas d’incapacité de gain et/ou de capital en cas de décès
Solution d’assurance
  • Libération du paiement des primes en cas d’incapacité de gain
  • Rente en cas d’incapacité de gain et/ou de capital en cas de décès
  • Epargne forcée la plupart du temps
  • Manque de transparence en matière de coûts
  • Perte de valeur / coûts éventuelle en cas de résiliation anticipée

Séparer l’épargne et la couverture

 

En règle générale, il est conseillé de séparer l’épargne de l’assurance. Autrement dit, il est recommandé de procéder d’une part à des versements réguliers dans le pilier 3a (solution de compte ou épargne en titres) et, en cas de besoin, de prendre séparément une assurance pour couvrir les risques de décès et/ou d’incapacité de gain à la suite d’un accident ou d’une maladie. Ainsi une résiliation anticipée de l’assurance contre le risque peut-elle être mise en œuvre de manière flexible et avantageuse si le besoin d’assurance disparaît.

Télé­charger mainte­nant et mieux prévoir sa retraite

Fais-toi envoyer le lien de téléchargement simplement par SMS. Ou scanne le code QR pour télécharger directement frankly.

Recevoir le lien de téléchargement par SMS

Es ist ein Fehler aufgetreten

Super ! Le lien de téléchargement t'a été envoyé.
Tu ne l'as pas reçu ? > Essaie à nouveau

Veuillez tourner l'appareil